Le Ministère de la Cohésion des Territoires, par la voie de son ministre Jacques Mézard, a retenu dans le Var les villes de Draguignan et de Brignoles pour bénéficier du plan national « Action cœur de ville ».

Ce plan concerne 222 villes moyennes en France pour un budget global de 5 milliards. Celles-ci représentent 23 % de la population Française et 26 % de l'emploi. Ce plan a pour objectif de redonner de l'attractivité et du dynamisme au centre de ces villes et à améliorer les conditions de vie des habitants. Elles bénéficieront d'une convention de revitalisation sur cinq ans.

Un déjeuner de travail a été organisé avec des acteurs du territoire : chefs d’entreprises, responsables associatifs, Sapeurs-pompiers ou sportifs et fut l’occasion de parler de développement économique, de formation et d’engagement.

Richard Strambio, le Maire de Draguignan, se félicite de cette décision qui va permettre à la ville de poursuivre son « plan de projet urbain global » engagé depuis 2014 et qui consiste a la réhabilitation du centre ville et du centre ancien. Le boulevard Clémenceau qui vient d'être entièrement refait en est la vitrine. L'objectif est d'attirer de nouvelles enseignes commerciales plébiscitées par les Dracénois. Une parfaite collaboration entre le Maire de Draguignan et le Député Fabien Matras a été nécessaire pour aboutir à ce résultat. Fabien Matras souligne : « pour la première fois, l'Etat ne viendra pas expliquer aux acteurs locaux ce qu'ils doivent faire ni les entraver, il n'est pas question de contraindre mais d'encourager et s'encourager». Il se félicite également de l'attention sans précédent que la majorité présidentielle porte à ces territoires.


4fa832a5-f189-47f6-ba10-8cd91ca87d53.pngBrignoles Coeur de ville

Du coté de Brignoles, même satisfaction du Maire Didier Bremond, récompensé pour son investissement dans de nouveaux projets. Il est fier de pouvoir rendre à Brignoles sa place de ville « Coeur du Var ».

La Députée de la 6e circonscription Valérie Gomez-Bassac souligne que « cette annonce est un atout évident pour attirer les entreprises, les populations et les services au cœur de Brignoles ». Elle précise que « ce programme ambitieux et inédit de revitalisation des cœurs de ville est un projet commun porté par le gouvernement et les élus locaux ».

Les communes feront appel à la Caisse des dépôts et consignation pour le financement des projets portant sur le logement, le maintien et l’implantation d’activités en centre ville, l’amélioration des conditions de vie et le soutien des collectivistes locales.