La République En Marche 82 ne présente pas de candidats aux élections sénatoriales. Pour autant nous observons avec beaucoup d’attention ce scrutin qui concerne les grands électeurs et dont l’importance dans notre démocratie est majeure, le Sénat étant le représentant des territoires.

Notre département va donc envoyer au palais du Luxembourg, deux sénateurs. Nous souhaitons que la représentation du Tarn-et-Garonne qui sortira de la consultation du 27 septembre porte la voix des élus du département pour l’efficacité des actions en faveur de la cohésion des territoires. Les citoyens attendent à ce qu’ils légifèrent avec l’ambition de faire avancer notre République, afin de lui permettre de conduire les réformes nécessaires qu’imposent à la fois la situation sanitaire, économique et sociale.

Nous devons nous rassembler pour prendre les meilleures décisions utiles au pays. Cela ne peut se faire que dans un esprit ouvert et constructif. Certains candidats ont déjà fait preuve de cet esprit dans leur écoute, leur engagement et leur action au service des territoires tandis que d’autres sont sous des emprises politiques que nous connaissons bien en Tarn-et-Garonne qui ne leur permettront pas d’agir en ce sens.

Les grands électeurs ne s’y tromperont pas.

Stéphanie Arakélian-Galan Référente de La République En Marche 82