Le Premier ministre était en déplacement en Savoie. À cette occasion, il a présenté le plan Avenir Montagnes. Pour soutenir les acteurs économiques de la montagne durant la pandémie, plus de 5 milliards d’euros ont été déployés : 👉 prise en charge de certains coûts fixes 👉 fonds de solidarité 👉 dispositifs spécifiques comme pour les acteurs des remontées mécaniques ou des moniteurs de ski.

Pour aller encore plus loin et redonner une impulsion aux territoires de montagne, le Premier ministre a annoncé un plan concret et extrêmement ambitieux.

Le plan Avenir Montagnes place l’investissement au centre de sa démarche. Plus de 300 millions d’euros vont être déployés pour relancer l’activité. Cet investissement important n’efface pas pour autant la nécessité de répondre aux grands défis structurels propres à l’activité de ces territoires.

C’est pourquoi, le plan Avenir Montagnes s’articule autour de trois grands axes pour faire émerger une économie pérenne et responsable : 👉 diversifier l’offre pour conquérir de nouveaux publics 👉 accélérer la transition écologique 👉 dynamiser l’immobilier de loisir.

Pour répondre à ces trois défis, le plan prévoit le lancement du fonds Avenir Montagnes qui permettra aux structures d’investir ou de recevoir des conseils pour monter des projets. Pour dynamiser l’immobilier, le Premier ministre souhaite que des droits de préemption soient cédés à des acteurs fonciers pour rénover et louer plutôt que d’investir dans du neuf. Le plan prévoit un accompagnement fort pour permettre à davantage d’enfants de pratiquer les activités d’hiver et de découvrir la montagne. Enfin, le plan prévoit un budget dédié pour lancer une grande campagne de promotion autour de la montagne et ainsi redynamiser durablement l’activité de nos massifs.

▶️ Pour plus d'informations : https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece-jointe/2021/05/dossier_de_presse_-_presentation_du_plan_avenir_montagnes.pdf