Le mouvement des « Gilets Jaunes » provoque une baisse de 0,1% du PIB en 2018 • Dans sa note de conjoncture publiée ce mardi, l'Insee prévoit un ralentissement marqué fin 2018 à cause de la révolte des ronds-points, dont l'effet est estimé à 0,1% du PIB en moins sur la croissance au quatrième trimestre.

Mais une hausse du PIB en 2019 • de 0,4% au premier trimestre 2019 et de 0,3% au deuxième. Si les blocages des ronds-points ont beaucoup affecté l’économie à la fin de cette année, les mesures telles que la hausse de 80 euros de la prime d’activité, l’annulation de la hausse de la CSG pour certains retraités vont contribuer à nettement augmenter le pouvoir d’achat au début de l’année prochaine.

L’Insee chiffre à 1,5% l’impact positif des décisions prises par le président • portant à 3% le gain de pouvoir d’achat annuel. Toutefois, le taux d’épargne progresse et la croissance pourrait ne pas dépasser 1,3% en raisons des incertitudes liées au Brexit, des tensions commerciales et du ralentissement de l’économie mondiale.

Un tel rythme ne permettra pas de créer suffisamment d’emplois pour faire reculer le chômage • Entre juin 2018 et juin 2019, le taux de chômage ne devrait baisser que de 0,1 point pour s’établir à 9% de la population active.

Pour aller plus loin: