Les Jeunes avec Macron (JAM) et leurs partenaires avaient lancé en octobre une initiative commune, le YES (Young European Survey). Une initiative qui avait donné la parole à la jeunesse européenne avec plus de 20.000 jeunes écoutés et entendus. Aujourd’hui, forts de cette consultation, ils exposent dans une tribune publiée sur le JDD, l’avis de la jeunesse qui souhaite construire l’Europe de demain.

L’Europe était un rêve, elle est aujourd’hui une chance Un rêve pour nos arrières grands-parents, un combat pour nos grands-parents, et une évidence pour nos parents. L’Europe d’aujourd’hui ne sera plus le suicide de sa jeunesse en l’envoyant combattre et mourir pour leurs nations en première ligne. Les jeunes d’aujourd’hui vivent l’Europe, ils ont la chance de pouvoir voyager sans frontières ou celle d’étudier dans un pays européen avec Erasmus.

L’Europe est une réalité à réenchanter pour une jeunesse plus européenne que jamais Selon les résultats de leur consultation, 82% des jeunes déclarent se sentir citoyens européens et 73% ont l’intention de voter aux élections européennes. L’Europe doit préparer le futur et notamment sur la lutte contre le réchauffement climatique, premier cheval de bataille des 20.000 jeunes interrogés. Pour cela, les JAM et leurs partenaires imaginent un #NewGreenDeal pour investir massivement dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans les territoires.

L’Europe actuelle est en danger, les jeunes doivent être ses premiers défenseurs Comme les jeunes britanniques étaient les premiers opposants au Brexit, « parce que la jeunesse est la meilleure chance pour l’Europe que l’Europe est la meilleure chance pour la jeunesse, nous jeunes responsables politiques d’Europe appelons tous les jeunes à s’emparer du destin européen dont nous déciderons ensemble en mai 2019. »

Retrouvez la tribune du JDDICI