Après avoir fermement condamné les violences qui ont eu lieu ces dernières semaines dans notre pays, Emmanuel Macron a fait plusieurs grandes annonces :

  • l’annulation en 2019 de la hausse de la CSG subie cette année par les retraités entre 1200 et 2000 euros ;
    • les heures supplémentaires seront versées sans impôts, ni charges dès 2019 ;
  • le SMIC mensuel augmentera au total de 100 euros, sans qu’il coûte un euro de plus à l’employeur ;
  • un effort est demandé aux entreprises qui le peuvent de verser une prime d’ici Noël à leurs salariés, une prime qui sera sans impôts, ni charges ;

Le président de la République souhaite également renforcer la justice fiscale en s’attaquant davantage aux avantages indus et à la fraude fiscale. Il a évoqué 2 points centraux :

  • les dirigeants des grandes entreprises françaises doivent payer leurs impôts en France ;
  • les grandes entreprises qui réalisent des profits en France doivent payer l’impôt français ;

Emmanuel Macron a également insisté sur le débat national à venir : celui-ci devra aborder les questions institutionnelles, de la fiscalité, les questions du quotidien pour faire face au changement climatique mais aussi l’organisation de l’Etat. Ce débat sera mené en priorité avec les maires qui le souhaitent, et que le Président ira rencontrer.

« Nous ne reprendrons pas le cours normal de nos vies sans que rien n’ait été compris, sans que rien n’ait été changé ».