Cher.e marcheur.se, bonjour,

Depuis 10 jours, nous voici à nouveau en campagne pour Paris et le 18e. À nouveau, dans un contexte particulier, puisque la crise du Covid rebat les cartes, modifie notre vision et nos priorités pour l'avenir. Le besoin de solidarités et d'espaces de respiration dans notre ville si dense se fait encore plus pressant.

Au 1er tour, dans le 18e, nous avons porté l'ambition d'une ville apaisée, dans laquelle les rues sont propres, où l'on se sent en sécurité, et formulé de nombreuses propositions pour réduire la fracture territoriale et sociale qui marque notre arrondissement. Nous voulons faire de l’alimentation, un levier écologique et solidaire, pour développer des comportements responsables et faire plus de place au vivant dans notre ville. Nous voulons aussi agir pour un tourisme raisonné et une économie locale qui profite à tous.

Ces ambitions, nous les avons construites collectivement, en ateliers participatifs cet hiver. Nos propositions ont été entendues par les habitants du 18e : nous avons réalisé le meilleur score des listes d'opposition du 18e au 1er tour (17%).

Depuis 2 ans, nous, les marcheurs, travaillons à la construction d'un projet pour le 18e.

Depuis 2 ans, chaque mois nous assistons au Conseil d'arrondissement du 18e pour connaître les dossiers et travaillons avec les élus pour intervenir et proposer.

Les ratés de cette mandature sont trop nombreux : de la promenade urbaine à la place Jules Joffrin, en passant par le réaménagement de la rue Marcadet où le bitume s'est répandu, le fiasco Vélib’, la saleté, l'insécurité quotidienne et la toxicomanie, les cantines scolaires, l'abence d'amélioration des taux de chômage et de pauvreté dans nos quartiers populaires, et cette politique de logement guidée par les chiffres - avec toujours plus de béton et de logements sociaux - sans se soucier de la qualité de vie offerte aux habitants… il y a urgence à sortir le 18e de l'immobilisme dans lequel le maire Eric Lejoindre l'a plongé. Mobilisons-nous !

> Cantines : il faut repenser le système !

L'alimentation des enfants est une priorité. Nous voulons changer de système pour revenir à une cuisine faite sur place, à partir de produits frais, locaux de saison et bios. Pour cela, il faut refondre la cuisine centrale actuelle et créer des cuisines satellites aux établissements, qui pourraient être accueillies par les projets urbains en cours dans le 18e (Ordener-Poissonnier, Hébert). Nous voulons remunicipaliser le système des cantines actuellement en délégation de service public à l'entreprise Sogeres. Cette évolutin est un levier pour créer de l'emploi au coeur du 18e. Cela doit bénéficier aux habitants du 18e en recherche d'emploi. Notre vision et notre plan pour les cantines du 18e est clair depuis Mars 2019 et nous n’en avons pas changé ! - lire notre tribune.

> Projets urbain Ordener-Poissonniers et RATP Belliard : moins de logements, plus d'espaces verts !

Nous avons un vraie ambition de réconciliation des quartiers Est et Ouest du 18e (diagonale de la place La Chapelle à la porte de Clignancourt) : créer 4 hectares d’espaces verts, diminuer la densité de logement, construire un conservatoire, une grande halle alimentaire (y relocaliser les commerces de la rue Dejean) et des potagers, avec un plan de circulation cohérent en mesure de soulager le boulevard Barbès-Ornano pour mieux l’aménager.

> Lire notre projet <

Nous sommes les seuls à pouvoir sortir le 18e de l'immobilisme Lejoindre.

Nous sommes la voix de l'alternance. Pour le scrutin du 2e tour qui aura lieu le dimanche 28 juin, notre liste Ensemble pour Paris 18 avec Pierre-Yves Bournazel a été déposée à l'identique qu'au 1er tour. Avant son dépôt, des discussions ont été ouvertes avec Lucas Elalouf, tête de liste de Cédric Villani dans le 18e. Nous partageons beaucoup sur le projet et le besoin de renouveler l'équipe du 18e en place depuis 25 ans, nous avons envie de travailler ensemble pour offrir un avenir au 18e, mais nos discussions n'ont pas abouti à une fusion de nos listes.

> Notre liste rassemble des personnes de tous les âges, de tous les quartiers, aux parcours de vie et aux engagements si divers.

Elles et ils veulent changer le 18e chacun à leur façon, avec leur sensibilité. C’est une force pour offrir un avenir meilleur à ses habitants. Cette liste est ouverte à des personnalités de notre société civile que je remercie d’avoir rejoint cette aventure :

  • Olivier Ansart, Président de l’association ASA PNE (urbanisme et démocratie participative),
  • Irène Mathis, Présidente de l’association Coude à Coude (Goutte d’Or)
  • Gertrude Dodart, directrice de l’association Paris Macadam (goutte d’Or)
  • sans oublier les nombreux marcheurs engagés eux aussi dans le monde associatif : Caroline Yadan, Marie Rodier, Bénédicte Bergeaud, Samir Belaïd, Jean-Baptiste Florin, Mathieu Moncomble, et tant d'autres,
  • ainsi que les 3 élus du 18e avec qui nous travaillons depuis 2 ans : Fadila Mehal, Didier Guillot et Félix Beppo.

> Face à nous, 2 listes sont présentes au 2e tour.

  • Socialistes, écologistes et communistes font alliance (PS+PC+EELV) sur la liste Paris En Commun conduite par Éric Lejoindre, le maire sortant. Pour cette alliance, les écologistes font une croix sur 2 promesses phares de leur campagne municipale : l'évolution du projet Ordener Poissonniers et la tranformation du modèle de nos cantines. Ils ont donc fait le choix manifeste de s'assurer des places plutôt que de défendre leurs idées jusqu'au bout.

  • La liste LR conduite par Rudolph Granier, qui est un élu du 20e arrondissement de Paris depuis 2014, est parti en mission professionnelle au Mali de Septembre 2015 à Janvier 2020 (comme nous l'indique son compte Linkedin). Rudolph Granier n'a jamais honoré son mandat de conseiller d'arrondissement du 20e. Il vit maintenant dans le 9e arrondissement. Je vous laisse donc apprécier le sérieux de cette candidature.

Vous l'avez compris, pour transformer le 18e, le faire sortir des ornières dans lesquelles les socialistes, écologistes et communistes l'ont mis depuis 25 ans, c'est pour nous qu'il faut voter !

Soyons fiers de notre cohérence. Soyons fiers de notre projet pour le 18e et pour Paris. Soyons fiers du Gouvernement et de son action face à cette crise.

Remettons-nous en marche pour faire connaitre nos idées aux habitants et gagner le 18e,

Je compte sur vous, chaque voix compte,

Justine Henry.

>> Retrouvez toutes nos propositions pour Paris sur ensemble.paris


ORGANISATION DU SCRUTIN

Le vote se tient le dimanche 28 juin dans le respect des règles sanitaires (comme au 1er tour). Les personnes de plus de 65 ans, étant plus à risque face au Coronavirus, je vous invite à envisager de donner procuration pour ce vote.

PROCURATION • Chaque électeur peut porter 2 procurations. Pour être mis en relation avec quelqu'un pour porter votre voix ou pour porter la voix de personnes absentes, rdv sur www.en-marche.fr/procuration

ASESSEURS • Pour la tenue des bureaux de vote, nous avons besoin de volontaires pour être assesseur. Merci de vous déclarer dans ce formulaire.