A l’occasion d’un déplacement consacré à la réouverture des lieux culturels, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la concrétisation d’une promesse de campagne que nous avions portée à ses côtés en 2017 : "créer un Pass Culture de 500 € pour tous les jeunes de 18 ans, qui leur permettra, via une application, d’accéder aux activités culturelles de leur choix : musée, théâtre, cinéma, concert, livres ou musique enregistrée. Il sera cofinancé par les distributeurs et les grandes plateformes numériques, qui bénéficieront du dispositif."

Depuis 2019, le Pass Culture était expérimenté dans 14 départements où il a permis à 125 000 jeunes d’accéder à des activités culturelles, ce qui a représenté plus d’1,2 millions de réservations auprès de 4 600 partenaires culturels.

Dès aujourd’hui, chaque jeune de 18 ans, soit plus de 800 000, peut profiter de 300 euros pour accéder à des offres culturelles de son choix sur l’application et le site du Pass Culture. Cet élargissement à tous les jeunes et sur tout le territoire s’accompagne d’une refonte du dispositif expérimenté depuis deux ans, notamment par un renforcement de la médiation pour attirer les publics prioritaires et les jeunes défavorisés, un enrichissement de l’offre et de nouveaux partenariats culturels.

Et nous allons même plus loin que notre promesse de campagne en donnant accès au Pass Culture aux moins de 18 ans ! A partir de janvier 2022, les élèves de la 4e à la terminale bénéficieront de 200 € pour des sorties collectives ou des dépenses individuelles :

  • 25 € par an en 4e et en 3e pour des sorties collectives avec leurs professeurs
  • 50 € par an de la seconde à la terminale pour des sorties collectives avec leurs professeurs et des dépenses individuelles
  • 300 € à 18 ans, soit un total de 500 €, comme nous nous y étions engagés. Le Pass Culture collège-lycée est un projet ambitieux qui bénéficiera à la fois aux élèves, aux professeurs et au monde de la culture. Parce que les arts et la culture ne doivent pas être accessoires ou secondaires pour les élèves, mais bien au cœur de leur apprentissage et de leur quotidien, le Pass Culture marque une nouvelle étape de la politique d’éducation artistique et culturelle. Une étape majeure et inédite.

En complément de ce dispositif innovant, rappelons également que le Gouvernement a annoncé 148 millions d’euros d’aides supplémentaires pour le cinéma et le spectacle vivant afin d’accompagner la reprise des secteurs culturels durement touchés par ces longs mois de crise sanitaire. S’ajoutant aux aides transversales aux entreprises que le Gouvernement a prolongées (fonds de solidarité, activité partielle, exonération et aides au paiement des cotisations sociales, prêt garanti par l’Etat), ces nouvelles mesures, versées au titre du premier semestre 2021, traduisent la prise en compte de la spécificité des modèles économiques du spectacle vivant et du cinéma, ainsi que le rôle particulier de la culture et de la création dans notre pays :

  • le secteur du cinéma bénéficiera de 80 M€ d’aides supplémentaires, dont 60 M€ pour les exploitants de salles et 20 M€ pour les entreprises de production et de distribution
  • le secteur du spectacle vivant musical bénéficiera de 38 M€ supplémentaires qui viendront notamment abonder le fonds de compensation billetterie créé par le Centre national de la Musique et qui vise à tenir compte de la réduction des jauges en cette période de reprise
  • le secteur du théâtre privé bénéficiera de 15 M€ supplémentaires, permettant de prolonger les fonds de sauvegarde et de soutien à la reprise de l’ASTP.
  • le secteur du spectacle subventionné en région bénéficiera également de 15 M€ supplémentaires, pour faire face aux différentes contraintes sanitaires mises en place à la réouverture des salles.

Notre attachement au secteur culturel et à tous ses acteurs est fort et le Gouvernement et la majorité parlementaire oeuvrent au quotidien à bâtir une politique culturelle concrète, efficace et indispensable. Protéger et accompagner le secteur culturel et favoriser l’accès à la culture à tous, c’est mener une politique sociale et encourager l’émancipation de chacun. La culture est essentielle pour faire société car elle construit un langage commun et permet de sortir des assignations à résidence que créent les origines sociales. Nous pouvons être fiers de l’action menée par Emmanuel Macron et la majorité présidentielle ; une action concrète dont bénéficient les nombreux acteurs culturels du 10e arrondissement de Paris.


Rémi Chauvet | Référent de La République En Marche du 10e arrondissement