Nous sommes nombreux à avoir répondu à l’appel de la République en Marche pour ce qui promettait d’être le moment fort de cette rentrée. Sans trahir de secrets, cette première édition du Campus des Territoires a tenu ses promesses. Retour sur les moments forts de cet événement pour vous laisser juger par vous-mêmes !

Le bar du TGV Paris-Bordeaux de 6h32 a été le premier point de ralliement autour d’un café matinal avant de nous retrouver tous ensemble, alignés et attentifs, dans l’amphithéâtre du parc des expositions de Bordeaux pour la première session.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-14-04-24.png

**La séance d’ouverture **

Petit résumé de la séance d’ouverture (accessible ici en intégralité sur le site officiel du mouvement) :

Stanislas Guerini accueille les 3500 participants en déclarant ouvert l’acte II de notre mouvement. Les statuts vont être rénovés en conservant une adhésion gratuite mais en répondant aux aspirations des marcheurs vers une plus forte décentralisation et un renforcement de la démocratie locale. Le Mouvement va aussi donner plus de moyens et plus d’outils aux territoires, avec notamment la plateforme https://chezvous.en-marche.fr/


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-14-38-03.png

Le reste du Campus est structuré autour des 3 thématiques : écouter, s’engager, agir.

Pour nous parler du mouvement des idées, la parole est ensuite donnée à Brune Poirson qui nous a exhorté à ne pas avoir l’écologie timide, à Pierre-Alexandre Anglade qui a rappelé que nous avons fait de l’Europe un pilier central de notre projet politique et de Raphaël Bernardin qui nous a décrit le laboratoire des initiatives locales.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-15-02-48.png

Après les idées, la plénière a été consacrée à l’engagement avec un retour sur les cinq programmes d’action dédiés : actions quartier, action ruralité, les 650 projets citoyens, 1000 talents et toutes politiques.

La dernière partie de cette séance d’ouverture a été consacrée à l’action et à l’enracinement du mouvement dans les territoires avec les élections municipales à venir.

Les ateliers et la place du village

Le format du reste du Campus, jusqu’à la séance de clôture, a permis de très nombreux échanges entre marcheurs, élus, ministres et experts notamment autour des stands que chacun pouvait visiter ou au sein d’ateliers thématiques.

Citons en particulier les stands Transition Ecologie En Marche, Je m’engage pour l’Education et le stand de Progressistes LGBT+.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-15-18-19.png

L’arrivée de Benjamin Griveaux

Benjamin Griveaux a rejoint le Campus en fin d’après-midi , après une matinée passée à Paris au forum des associations du 12ème, accueilli sous un tonnerre d’applaudissements par une centaine de marcheurs (dont le nombre a mystérieusement fondu dans le récit qui en a été fait par la presse).


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-15-46-14.png

Les marcheurs de Paris Centre ont ensuite accompagné Benjamin Griveaux dans son propre tour des stands du Campus.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-15-22-17.png

La présence sur le Campus du Cacique Raoni Metuktire qui a rencontré le Premier Ministre et certains membres du gouvernement avant de s’adresser directement aux marcheurs a été un moment particulier. Sa présence et son discours nous ont rappelé de façon frappante que l’Amazonie était notre patrimoine commun.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-17-35-51.png

Ambiance plus que chaleureuse aussi quand Benjamin nous a rejoint avec Pacôme Rupin à l’issue du diner pour un petit discours improvisé.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-15-48-21.png

Et pour refaire une petite photo de famille avant la soirée conviviale qui a également été l’occasion de renforcer nos liens amicaux.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-15-57-23.png

La séance de clôture

La séance de clôture était animée par le nouveau et remarquable Délégué Général des JAM, Ambroise Méjean. Après les interventions de Pierre Person, de François Bayrou et de Stanislas Guerini, le moment fort de cette séance (accessible ici en intégralité sur le site officiel du mouvement) a incontestablement été le discours plein de force et d’humour du Premier Ministre et son soutien appuyé à Benjamin Griveaux, qualifié d’excellent candidat pour Paris.


Capture-d-e-cran-2019-09-09-a-17-03-20.png

Après des moments aussi intenses et aussi riches, aussi bien en contenu qu’en émotion, chacun est reparti regonflé à bloc et renforcé dans ses convictions pour les prochaines échéances à venir.

Vivement le prochain Campus !