La Commission parisienne d’investiture a présenté jeudi 24 octobre, en conférence de presse, les 53 premiers candidats, sur les 527 qui seront sur les listes de La République En Marche ! dans les 17 arrondissements. Ils représentent 10% des futurs candidats de nos listes, dont une majorité de femmes ( 31 sur 53 investis ). La moyenne d’âge est de 43 ans, la plus jeune ayant 19 ans et le plus âgé 71 ans. Ce sont les premiers visages qui incarnent ce que seront nos listes de candidats et des valeurs qu’ils porteront autour de Benjamin Griveaux.

Depuis le mois de septembre, la Commission parisienne d’investiture travaille pour examiner les 2000 dossiers de candidature reçus. Présidée par Chékéba Hachemi et Patrick Levy-Waitz, cette Commission est composée de six femmes et six hommes qui ont travaillé en toute indépendance, et qui ne seront pas eux-mêmes candidats en mars prochain. Les têtes de liste parisiennes seront investies par la Commission nationale (CNI) fin novembre et l’ensemble des 17 listes seront finalisées avant la fin du mois de décembre.

Dans Paris Centre, nos premiers investis sont Blaise Jaeger, Marie-Pierre Lacoste et Constance Dewavrin. Un entrepreneur, une consultante mère de trois enfants et une avocate spécialisée en droit des mineurs, investie dans la vie locale et la défense des victimes des attentats du 13 novembre 2015.

En parallèle, des groupes de travail planchent sur les diagnostics et préparent les futures propositions déclinées par arrondissements, et par quartiers. Nous démarrons depuis une semaine de nouvelles actions de proximités dans le cadre du projet des 240 quartiers. Ces actions consistent à identifier dans chaque arrondissement, des quartiers, des rues, représentatifs des problèmes que peuvent rencontrer les parisiens afin d’y apporter des solutions au plus proche des habitants. Pour cela nous créons des relais de quartier, avec des équipes, qui vont aller rencontrer nos concitoyens au plus près de leurs difficultés mais aussi de leurs envies de changement. Nous voulons aussi associer nos concitoyens à la construction du programme en leur proposant ensuite de voter sur les propositions, soit au travers des questionnaires proposés par les relais ou bien encore sur la plateforme www.ensemble.paris

Dans Paris Centre, nous cumulons certains biais négatifs des conditions de vie parisiennes. Le sur-tourisme, la densité immobilière, le coût du foncier qui chasse les familles et l’impact qui s’en suit sur les services à la population, les locations saisonnières, les variations journalières de populations entre ceux qui vivent, visitent et travaillent sont préoccupants. Les sujets de propreté, sécurité, mobilité et incivilités en découlent. Le plus beau des écrins recèle une perte d’âme. Aujourd’hui la Mairie de Paris a peu à peu perdu le contrôle de la ville et nous devons ensemble reprendre en mains Paris avec Benjamin Griveaux, notre candidat pour Paris.

Je cite celui-ci : « Une campagne, ce sont des idées, des projets pour nos quartiers, pour nos arrondissements, pour Paris et le Grand Paris. Mais une campagne, c’est aussi une équipe. Ce sont les femmes et les hommes qui vont incarner les idées que nous aurons bâties avec les Parisiens et que nous aurons défendues. Cette campagne est à l’image de notre projet : solidement ancrée dans la vie parisienne, dans nos quartiers et construite avec “ceux qui font”. De la restauratrice à l’infirmière, en passant par le pharmacien, l’écrivain, l’entrepreneur, l’artiste ou l’assistante d’éducation… ces « ambassadeurs » incarnent la diversité des parcours que nous voulons rassembler sur nos listes. Leur mission sera de défendre les classes moyennes qui se battent chaque jour pour pouvoir rester vivre à Paris et sans lesquelles, Paris ne serait plus Paris ».