L’Etat près de chez soi C’était une des propositions issues du « Grand Débat » : que tous les français puissent accéder à un « bouquet de services » (publics) à moins de trente minutes de chez eux.

Depuis début janvier, 460 maisons « France Services » ont été mises en place, dont 9 dans le département du Nord à Anor, Aulnoyes-Aymeries, Bourbourg, Bruay-sur-l'Escaut, Hondschoote, Le-Cateau-Cambrésis, Pecquencourt, Raimbeaucourt et Solesmes. L’objectif est d’arriver à une maison « France Services » par canton, d’ici 2022, soit environ 1 800 établissements. Ces espaces permettent d’effectuer des démarches administratives du quotidien, liées à la santé, la famille, la retraite ou l’emploi. Plusieurs ministères ou services publics se sont associés pour cela : le ministère de l’Intérieur, celui de la Justice, les finances publiques, l’Assurance maladie, l’Assurance retraite, les Allocations familiales, Pôle emploi, la Mutualité sociale agricole et La Poste. Les collectivités où ces maisons « France Services » sont présentes peuvent enrichir l’offre avec leurs propres services publics (inscriptions scolaires, covoiturage…).