Chères adhérentes et adhérents de Moselle,

Il est de coutume de faire parvenir les vœux de nouvelle année le 31 janvier au plus tard. Personne ne pourra nier le caractère exceptionnel de l’année 2020 et de ce début 2021 qui explique l’envoi tardif de ce message.

2020 a été une année riche en évolutions pour notre mouvement. Grâce aux statuts adoptés en fin d’année précédente, nous avons pu, malgré les circonstances que nous connaissons tous, installer les nouvelles instances et désigner nos représentants et binômes d’animateurs et animatrices locaux. Sans l’aide de marcheurs impliqués comme Tristan Mechler, responsable Statuts de l’équipe départementale, cela n’aurait pas été possible.

2021 sera l’année de finalisation de cette nouvelle structuration, avec la désignation de nos représentants locaux au niveau national, et l’achèvement du maillage de nos comités locaux pour ceux qui n’ont pu désigner un binôme.

2020 a été une année d’élections municipales dans des conditions hors-normes. Nombre d’entre vous ont eu le courage de se soumettre, parfois pour la première fois, au suffrage des électeurs. Je les en remercie et les félicite. Vous avez d’ailleurs été nombreux et nombreuses à avoir été élus, avec parfois des responsabilités au sein d’exécutifs locaux et nous ne pouvons que nous en réjouir collectivement et vous en féliciter encore. Nous devons également reconnaître que nous avons fait face à des difficultés et le mouvement en a, collectivement, tiré des enseignements et ne manquera pas d’en tenir compte pour les prochains scrutins.

Car oui, comme 2020, 2021 sera aussi une année de scrutins électoraux avec les régionales et les départementales que notre mouvement prépare depuis plusieurs mois déjà. Pour les régionales, Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la biodiversité, a été désignée cheffe de file de notre mouvement pour la Région Grand Est et mène les négociations. Pour les départementales, nous avons engagé des démarches avec nos partenaires de la Maison commune, le MoDem et Agir, que rencontrent régulièrement nos coordinateurs désignés par le Comité politique départemental (CoPol), Cyrille Becker et Olivier Rech. Alors n’oubliez pas de déposer vos dossiers de candidature pour ces scrutins au moyens des liens que vous trouverez sur le site internet de l’équipe départementale (http://dpt.en-marche.fr/moselle-57). Pour les départementales, le dépôt des dossiers ne sera possible que jusqu’à samedi prochain (06/02/21) !

2021 sera également l’année du renouvellement du mandat de référent, que j’occupais par intérim depuis un peu plus d’un an. Le siège informera vos animateurs locaux sur la démarche très prochainement. J’espère très sincèrement que les candidatures à cette fonction seront aussi qualitatives que quantitatives, à l’image de notre base d’adhérents, de citoyennes et citoyens engagés et motivés. Il ne faut pas d’auto-censure. Notre mouvement est né de cette volonté de dépassement, de cette capacité à s’en remettre au jugement des autres, de notre aptitude collective à accompagner les individus pour le bien commun, alors préparez-vous à candidater. Avec le soutien des députés et entouré d’une équipe départementale de confiance et motivée, comme ce fut le cas pour moi avec Stéphane Martalié, Nicolas Quenouille, Martine Sas-Barondeau, Gauthier Wickuler, Arnaud Dewitte, Alexandre Folmer, Sylvie Henry, Emmanuel Bertin, Brian Pelingu, Jérémie Parisot, et d’autres encore, être le référent du mouvement prend tout son sens et devient une fonction aussi gratifiante qu’elle est prenante. Quand on est aux responsabilités, on comprend d’autant plus l’allusion de notre Président aux 66 millions de procureurs, mais j’ai espoir en vous et en votre capacité de discernement, votre volonté de faire au lieu de dire, votre capacité à proposer pour améliorer. Je ne doute pas que votre prochain référent, ou référente, disposera de votre soutien.

En plus de l’équipe départementale, d’autres personnes s’impliquent aussi pour vous dans le mouvement : ce sont bien sûr les animateurs et animatrices locaux (AL) des comités mais aussi les représentants des adhérents, des AL, des élus au CoPol. Les représentants des adhérents au CoPol ont d’ailleurs tenu à vous faire parvenir leurs vœux :

En ces temps difficiles pour chacune et chacun d’entre nous, je vous souhaite également, et au nom de toute l'équipe département EM57, le meilleur pour 2021.

En prenant soin de vous, et de vos proches, continuons à faire face à cette crise, allons de l’avant, collectivement, avec notre Président, son Gouvernement, nos élus nationaux et locaux. En Marche !

Fidèlement

Mathilde HUCHOT Référente En Marche Moselle par intérim