Marcheuses, Marcheurs,

Ce premier bilan de mandat du Président de la République, Emmanuel Macron, a été assez médiatisé pour m’éterniser sur le sujet. Ces 365 jours, ce sont surtout 1/5 du mandat présidentiel, donc une durée honnêtement peu significative pour garantir une transformation complètement satisfaisante.

1 an et demi à 2 ans, tels étaient les estimations préconisées par le gouvernement pour vivre pleinement les conséquences de réformes profondes, en cohérence avec le programme électoral présidentiel. Je l’avais d'ailleurs indiqué lors de mes premières interventions médiatiques.

Pour autant, des mesures ont été prises selon le principe « on le dit, on le fait » et dont les effets peuvent déjà être perçus progressivement dans notre vie quotidienne. Vous pouvez d’ailleurs consulter le site afin de prendre connaissance des mesures prises, en cours et qui restent à prendre, et selon les thématiques qui vous intéressent ou selon votre statut.

Nous aurons d’ailleurs l’occasion de revenir plus particulièrement sur certaines thématiques et sommes attentifs à vos critiques constructives et sans tabou.

C’est aussi le temps de l’expérimentation et donc de l’auto-critique qui permet de prendre du recul sur les décisions actées et de faire les réajustements nécessaires dans l’intérêt général.

Concernant plus particulièrement la Martinique, nous poursuivons notre Marche des Mornes à votre rencontre afin de nourrir notre feuille de route AVEC VOUS ET MEME HORS ELECTIONS, car il y a urgence (BTP, transport, emploi, changement climatique, santé…).

df26701b-4c2f-4008-abd7-78201b3a8454.pngMarche des Mornes à Saint-Pierre

Nous nous devons aussi de vous sensibiliser sur la Grande Marche de l’Europe qui a lieu actuellement et jusqu’au 13 mai 2018 pour vous écouter et prendre en considération vos besoins réels ; cela vous concerne et il n’est plus à démontrer que les fonds européens sont encore sous-utilisés alors que nous rencontrons des entrepreneurs – en herbe comme aguerris - qui pourraient en bénéficier. Ils risquent de repartir à Bruxelles et il deviendra difficile d’être en position de négociateur dans un contexte de restrictions budgétaires général !

Vous pouvez encore vous inscrire pour recevoir la Newsletter de la GME.

Enfin, nous développons notre structure en fédérant les forces vives de tout horizon, simples volontés d’un monde meilleur ou porteurs de projets pour notre île, sur toutes les communes.

Nous sommes ravis de découvrir petit à petit des courageuses et des courageux qui viennent vers nous, mais vous êtes encore trop peu nombreux à vous engager à découvert !

Il ne faut rien céder et assumer vos convictions personnelles au grand jour !

a04f49b4-88e1-4ea6-9a6b-d525f51cb41b.jpg21 avril 2017

A bientôt sur le terrain, mes super-héros !

Charlotte Gressier, Référente En Marche Martinique