La porte-parole Rose Hecquefeuille évoque des réformes "courageuses".

Référente départementale de La République en marche (LREM) pour le Lot-et-Garonne, Rose Hecquefeuille a dressé ce mercredi matin premier bilan de l’année écoulée.

Son parti, fort de 1 500 adhérents et de trois députés en Lot-et-Garonne, met l’accent sur la formation, à travers Internet, "pour amener les citoyens à s’intéresser à la politique", d’autant que LREM a besoin de conforter son ancrage local en vue des élections européennes (mai 2019) et municipales (2020), "et nous partons d’une page blanche" reconnaît Rose Hecquefeuille.

Sur le plan national, elle relève des "réformes courageuses", dont les résolutions prises à Notre-Dame-des-Landes, la réforme de la SNCF et la récente loi sur les 80 km/h, "une mesure à laquelle je suis favorable".

Lire l'article sur le site Sudouest.fr