Il y a quelques mois, cette crise sanitaire qui frappait la Chine nous apparaîssait lointaine, insusceptible de déferler sur le reste du monde et d’arriver jusqu’à chez nous. Et aujourd’hui hélas, elle est, à juste titre au regard de sa gravité, au coeur de toutes les conversations et des préoccupations des pouvoirs publics.

Le cataclysme sanitaire et économique qu’elle engendre oblige chacun d’entre nous, dans la mesure de ses possibilités, à être attentif et utile aux autres. Cette solidarité peut prendre des formes multiples, et La République en Marche entend faciliter l’engagement au bénéfice des tiers. Notre mouvement a ainsi ouvert, pendant la durée du confinement, un numéro de téléphone (01 76 44 07 97) pour relayer des initiatives solidaires à travers tout le territoire. De même, nous avons édité un guide de l’engagement à destination de toutes celles et ceux qui souhaitent se rendre utiles, tout en respectant les règles de distanciation sociale. A consulter ici : http://en-marche.fr/guide-engagement-covid19

L’une des caractéristiques de notre époque est la montée en puissance des réseaux sociaux, et avec eux d’un florilège de « fake news » (« fausses nouvelles »), comme on les appelle. Pour rétablir la vérité et informer au plus juste, rendez-vous sur https://en-marche.fr/desintox. De même, n’hésitez pas à consulter « la boîte à questions » ouverte par le mouvement, sur https://en-marche.fr/hotline-covid-19 ; chaque jour les équipes de LaREM répondent aux 3 questions les plus posées la veille.

Et bien sûr, puisque selon les mots mêmes d’Emmanuel Macron, prononcés le 12 mars dernier, « les prochaines semaines et les prochains mois nécessiteront des décisions de rupture (...). Je les assumerai ». Réfléchir à l’après commence dès maintenant. Nos comités locaux vous proposeront des ateliers de réflexion, des enquêtes vous seront transmises pour alimenter la réflexion nationale pour tirer les premiers enseignements de cette crise et identifier les défis qui nous attendent.

Vos contributions et votre engagement, en cette période difficile, sont indispensables. Je compte sur vous !