Samedi 13 janvier, notre référente départementale Carole Gandon a invité tous les militants d’Ille-et-Vilaine afin de leur présenter ses voeux pour l’année 2018. Ce moment a également été l’occasion de partager une galette des rois en toute convivialité en présence de députés de La République En Marche, ainsi que de nombreux militants et animateurs de comités locaux.

Carole Gandon a tout d’abord salué la présence de nouveaux adhérents, preuve que notre mouvement garde son dynamisme même après les périodes électorales que nous avons connues. Elle a également remercié les députés Mustapha Laabid, Laurence Maillart-Méhaignerie, François André, Gaël Le Bohec et Florian Bachelier d’être présents.

voeux-carole

Elle a ensuite félicité les animateurs et membres de l’équipe départementale pour le formidable travail réalisé depuis les élections législatives, notamment la mobilisation qui s’est maintenue pendant l’été avec la distribution des cahiers d’été, les deux réunions départementales à Gévezé et à Saint Jouan des Guérets, une conférence de presse en présence de nos six députés, la constitution de la nouvelle équipe 35, la désignation des relais locaux pour accompagner et dynamiser l’action des comités locaux, la reprise des 12 groupes thématiques, sans oublier là encore, les nombreuses actions terrain qui ont ponctué cette deuxième partie d’année 2017.

Notre référente départementale a ajouté que 2018 sera également « l’année de la cohésion nationale », comme l’a rappelé Emmanuel Macron, car nous ne devons pas laisser les plus fragiles sur le bord de la route.

À ce titre, Carole Gandon a rappelé qu’en 2018, le deuxième pilier de la réforme du Travail sera mis en oeuvre avec les réformes de la formation professionnelle et de l’assurance chômage, mesures essentielles pour permettre à chacun de choisir son parcours, d’évoluer ou de se reconvertir. Elle a insisté :

« Notre meilleure arme pour éradiquer le chômage de masse, c’est la formation ».

L’année 2018 sera résolument une **année européenne **avec le lancement de la Grande Marche Européenne et les consultations citoyennes qui seront organisées dans plusieurs pays européens. Carole Gandon a rappelé que La REM est très attendue sur le sujet et qu’il nous faudra repartir à la conquête des électeurs, notamment dans les quartiers et la ruralité, lits des votes extrêmes et zones d’abstention.

Enfin, Carole Gandon a encouragé les adhérents de La REM35 à trouver un équilibre entre leur vie personnelle, professionnelle et militante car il est très important que notre engagement reste avant tout un plaisir afin que notre mouvement garde le dynamisme qui le caractérise.

Carole Gandon souhaite à toutes et à tous une très belle année 2018.