Sandrine Caroff, responsable du pôle Société Civile au sein de l’équipe départementale En Marche 35, était l’invitée du « Grand Talk Show Politique » sur Radio Laser, le vendredi 19 janvier 2017 à partir de 17h00. Elle y a débattu du statut et des missions de l’élu, aux côtés de Marie-Anne Chapdelaine, ex-députée PS de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine, et de Joël Regnault, président du Conseil Développement du Pays des Vallons de Vilaine.

Ces dernières années, l’image des hommes et des femmes politiques a été ternie par des affaires judiciaires ayant touché tous les partis, et qui alimentent le mythe de la trahison des élites. Le sentiment qui domine est la méfiance à l’encontre de ceux que les électeurs perçoivent comme les membres d’une caste repliée sur la défense de ses privilèges et coupée de la réalité du terrain. Comment renouer la confiance ? Comment répondre à la crise de légitimité du politique ? Comment ramener les Français vers les urnes ?

Sandrine Caroff nous rappelle les principes de la méthode En Marche : moraliser la vie politique, et remettre les citoyens au cœur de l’action politique.

Moraliser la vie politique. Cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron a été tenue avec le vote, le 15 septembre 2017, de la loi de confiance dans la vie politique. C’est aussi le travail mené par Florian Bachelier, député de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine et premier questeur de l’Assemblée Nationale, visant à rendre l’Assemblée plus efficace et plus exemplaire : contrôle des frais des députés, alignement de leurs retraites sur le régime général, la suppression des avantages réservés aux parlementaires honoraires.

**Remettre les citoyens au cœur de la vie politique. **D’abord en assurant une meilleure représentativité du Parlement : plus d’élus issus de la société civile, plus de femmes députées (presque 50% de femmes dans les rangs du groupe En Marche), et une volonté forte de maintenir un lien de proximité entre l’élu et son territoire. Ensuite en accompagnant les initiatives citoyennes, afin de favoriser le retour à l’action de chacun, dans son quartier : c’est l’objectif des projets citoyens, opération menée dans le département 35 par Valérie Fribolle, et dont le premier atelier d’idées s’est tenu à Vern-sur-Seiche le 18 janvier 2018. Une manière volontariste et innovante de mettre les citoyens en action à partir de leurs initiatives et de leurs diagnostics de besoins, ancrés dans les quartiers et les territoires, dans une dynamique de complémentarité et non de concurrence avec les associations. Enfin en co-construisant l’action gouvernementale par le moyen de consultations fréquentes des Français et des Françaises, très régulièrement sollicités pour donner leur avis et participer à la réflexion sur les réformes et projets en cours. Le projet En Marche est né de cette méthode, elle continue de nourrir l’action du gouvernement. Et les citoyens y adhèrent massivement, comme l’a montré la consultation sur la formation professionnelle et l’apprentissage, à laquelle 23.500 personnes ont répondu.

Pour revoir le débat : https://www.facebook.com/radiolaser95.9/videos/1658045250905654/