Le deuxième Conseil National de La République En Marche s’est tenu le 21 octobre dernier à Paris. Il a été l’occasion de faire un point sur les modalités d’élection du futur délégué général, mais il a aussi mis en lumière la nécessité de renforcer le corpus idéologique de notre mouvement, de le préciser afin que nous puissions encore mieux nous appuyer dessus. C’est dans cette perspective qu’a été organisée la veille une journée-conférence sur le progressisme qui s’est révélée riche d’enseignements. Elle a permis des échanges fructueux autour des valeurs qui seront au coeur des programmes que nos candidats défendront lors des prochaines échéances électorales (voir le compte-rendu page 3). D’ailleurs, la prochaine échéance va vite arriver et s’annonce déjà cruciale pour l’avenir de notre pays : les élections européennes de 2019. Il va sans dire que, dans un monde de plus en plus menacé par les arguments nationalistes (la récente victoire de l’extrême droite au Brésil ne faisant que confirmer cette tendance), le scrutin européen revêt un enjeu considérable pour l’avenir de nos démocraties. Un enjeu que Schams El ghoneimi, conseiller européen, est venu rappeler le 19 octobre dernier à Thonon (page 2). LaREM aura donc besoin de toutes et tous pour porter haut les valeurs du progressisme dans les mois et les années qui viennent. C’est dans cette perspective que le programme de formation « 1000 talents » a été conçu. Il va entrer en vigueur très prochainement (toutes les explications page 4).

Bonne lecture

Lien vers la newsletter d'octobre : Newsletter Octobre 2018

Les précédentes éditions :