« La grande cause du prochain quinquennat, si les Françaises et les Français me font confiance, ce sera l’égalité femmes-hommes, encore. »

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Emmanuel Macron participait à l’émission « Face aux Françaises » organisée par LCI et ELLE. Sécurité, parité, protection des victimes… Le candidat a pris des engagements.

Depuis 2017, Emmanuel Macron a œuvré pour l’égalité entre les femmes et les hommes et contre les violences faites aux femmes. Il a mis fin à l’impunité des auteurs d’agressions et de harcèlement dans la rue en créant un délit d’outrage sexiste. Le montant de l’amende sera d’ailleurs triplé dans les prochains mois. Par ailleurs, ce sont 90 000 forces de l’ordre qui ont été mieux formées pour recueillir la parole de femmes victimes de violences. Et les délais pour délivrer les ordonnances de protection qui étaient jusqu’alors de 32 jours en moyenne ont été considérablement réduits : ils sont désormais de 6 jours.

Mais Emmanuel Macron l’a rappelé « le travail n’est pas fini », le chemin est encore long pour faire de l’égalité une réalité pour toutes et pour mettre fin aux obstacles dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le candidat s’est notamment engagé à mettre en place un nouveau modèle pour lutter plus efficacement contre les violences conjugales : la création d’un pôle juridictionnel spécialisé ainsi qu’un système de plainte en ligne et hors du commissariat comme dans les hôpitaux.

Dans les petites juridictions, seront désignés un magistrat au pénal et un au civil qui seront des juges référents en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. Dans les juridictions de taille plus importante, l’objectif sera de mettre en place une chambre spécialisée dans le traitement des affaires de violences conjugales et intrafamiliales avec des professionnels formés en la matière.

Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé sa volonté d’instaurer un droit à la garde jusqu’à 12 ans pour les familles monoparentales qui sont les plus dépourvues de solutions.

Parce que toute la société doit être mobilisée pour mener ce combat en faveur de l’égalité, et parce qu’un tel changement en profondeur de notre société s’inscrit dans le temps long, l’égalité entre les femmes et les hommes sera à nouveau la grande cause du prochain quinquennat d’Emmanuel Macron.

Retrouvez-nous sur le terrain ! Nous y défendrons le bilan et nous irons à votre rencontre.

La République En Marche Gironde.