***Emmanuel Macron l’avait annoncé : « Yes, I am a feminist ». L’égalité entre les femmes et les hommes, aujourd’hui décrétée grande cause nationale, est plus que jamais au coeur de l’action du quinquennat. ***

En marche vers l’égalité

Marlène Schiappa, secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes a déjà commencé à faire avancer le sujet sur tous les fronts. **1. Des moyens importants pour défendre cette cause. ** Près de 30 millions d’euros seront alloués aux actions en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est le budget le plus important consacré par un gouvernement à cette cause. **2. Des mesures concrètes pour faire avancer l’égalité dans l’entreprise. **

  • Multiplier les contrôles aléatoires dans les entreprises et renforcer l’information sur les droits des femmes au travail.
  • Renforcer la mise en oeuvre des sanctions via la mise en place d’un processus de prélèvement automatique des amendes auprès de la fonction publique ne respectant pas la loi. 3. Des mesures concrètes pour l’égalité femmes-hommes dans la société.
  • Bâtir le plus large consensus sur le sujet de la PMA.
  • Établir l’égalité face au droit au congé maternité. 4. Des mesures concrètes pour renforcer la sécurité des femmes.
  • Lutter sans relâche contre le harcèlement et les agressions qui touchent les femmes notamment en pénalisant le harcèlement de rue.

Changer la loi ne suffit pas !

Le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes n’est plus uniquement législatif : la loi a sanctuarisé les grands progrès obtenus jusqu’à présent. Aujourd’hui, le combat est entré dans le domaine culturel. Il faut transformer les mentalités pour faire changer les comportements, et ce dans tous les domaines de l’existence, tous les milieux, toutes les générations. Dans les mois à venir, il faudra donc encore se battre pour l’égalité femmes-hommes. Yes, we can !