Le 27 janvier 2018, toute l'équipe de la République en Marche des Côtes d'Armor était réunie pour souhaiter une bonne année aux adhérents.

Dominique Lebailly, le référent départemental, a évoqué un étonnant anniversaire : le 1er décembre 2016, en ces mêmes lieux, se tenait la première réunion départementale du mouvement En Marche animée par Eric Bothorel et l'une de ses premières militantes, fondatrice du mouvement, Corinne Erhel. Mesurant le chemin parcouru, il a dédié cette première réunion à celle qui fut la première des premières du mouvement. Il a rappelé qu'alors, il paraissait que nous n'étions rien d'autre qu'une bulle médiatique, sans programme... "Un après, nous voila ensemble aujourd'hui, plus nombreux, avec un Président de la République, Emmanuel Macron, qui tient ses promesses, met en œuvre le programme de transformation validé par les français, déploie les réformes de structures nécessaires, et un gouvernement et un parlement qui travaillent d'arrache-pied."

Le référent départemental a remercié les députés Hervé Berville et Yannick Kerlogot de leur présence, Eric Bothorel, retenu par son activité parlementaire, s'étant pour sa part exprimé dans une intervention vidéo enregistrée, ainsi que Joël LE JEUNE Président de Lannion Trégor Communauté et membre du conseil national de La République En Marche. Il a été rappelé que la République En Marche dans les Côtes d'Armor, c'était plus de deux mille deux cents adhérents, huit cents sympathisants, treize comités locaux, (et deux supplémentaires en cours de création, un troisième à l'étude), quatre députés sur cinq élus sous la bannière En Marche, dont trois députés La REM, et de nombreux élus locaux. C'était aussi, a -t-il rappelé, au travers de ses comités locaux, une multitude d'évènements sur le territoire (plus de 50 en deux mois) : pour ne citer que les derniers, des ateliers traitant des sujets comme l'égalité femmes/hommes (grande cause nationale du quinquennat) le renouveau du projet Européen, le logement, l'agriculture, la santé, le travail et la formation professionnelle, sans oublier les collages et le porte-à-porte.

Il a invité les adhérents à parcourir le chemin qui, jour après jour, fait bouger les lignes, rompt les oppositions partisanes obsolètes, les antagonismes stériles, les vieux clivages artificiels, bouscule les dogmatismes et les postures qui en découlent, et appelle les hommes et les femmes de bonne volonté à construire ensemble la société de demain. "Travailler aujourd’hui au monde de demain, a-t-il conclu, voilà le pari d’Emmanuel Macron et le pari que voulons gagner, ici aussi en Côtes d'Armor, avec en même temps optimisme et espérance !"

fe3c7920-fd7d-4218-b5de-c19cd8f71c35.jpgVoeux de Dominique Lebailly

Hervé Berville et Yannick Kerlogot ont rappelé pour leur part le travail intense mené depuis le début de la législature, en mettant l'accent sur leur activité en commission parlementaire (affaires étrangères et affaires culturelles). Le député de Guingamp a fait part de sa découverte de la fonction de parlementaire en partageant son expérience, et a notamment mis en avant son action pour la protection de la langue bretonne.

4ab0d539-e5a9-46ac-930a-91d9de9702c9.jpgYannick Kerlogot et Hervé Berville, des députés dans l'action

Hervé Berville, qui figure également parmi les porte-parole nationaux, a brossé un large portrait de l'action de la majorité, et donné la mesure de l'exigence qu'elle impliquait en termes de rythme de travail. Il a rappelé la réalisation de nombreux engagements du candidat Emmanuel Macron: dédoublement des classes de CP et CE1 dans les zones d’éducation prioritaire, réforme du Code du travail et du dialogue social, suppression du premier tiers de la taxe d’habitation pour 80% des Français, augmentation du salaire net grâce à la suppression des cotisations chômage et maladie, remplacement de l’ISF en un impôt sur la fortune immobilière, ou encore levée de l’état d’urgence.

dff74b1b-dea3-48aa-a93b-33019c5b2446.jpgHervé Berville, porte-parole national, fait le point sur l'activité législative

Enfin, les membres de l'équipe départementale sont intervenus pour annoncer une grande réunion publique sur l'Europe le 24 février à Binic, souligner le lancement des projets citoyens, ou encore présenter les différentes commissions thématiques (emploi, agriculture, santé et handicap). La réunion s'est ensuite poursuivie par des échanges conviviaux, autour d'une galette des rois !